Le métro, le digital et l’emploi

L’expansion du digital : trois millions d’emplois seraient menacés à terme en France  selon l’étude  de Roland Berger parue en octobre et intitulée « les classes moyennes face à la transformation digitale ». Angoissant mais porteur d’espoir aussi, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme, heureusement d’autres emplois seront développés,  encore faut-il anticiper.

Depuis quelque temps, je suis avec intérêt l’évolution de la station de métro Concorde (ligne 8), station qui se modernise depuis un moment déjà. Ce n’est peut-être qu’un pilote mais cette fois c’est fait, il n’y a plus d’affiches … Les enfants assis en face de moi ne se dévissent plus le cou à essayer de les lire, ou  de déchiffrer fièrement le nom de la station. A la place, du digital, de beaux écrans, des images qui défilent trop vite pour eux, ils sont seulement à nouveau hypnotisés par les images-qui-bougent et qui fort opportunément les invitent à aller voir le dernier Disney.

Plus de colleur d’affiche non plus avec son seau de colle et sa brosse et dont nous admirions toujours un peu ébahis la dextérité et la rapidité. Cet emploi fait sans doute partie de ceux évoqués dans l’étude et menacés par l’arrivée massive du digital.

On finirait par être nostalgique …

Répondre